Insomnie 2

Comment combattre l’insomnie quand on arrête de fumer ?

Très souvent, à l’arrêt de la nicotine, il n’est pas rare d’observer divers effets secondaires. L’insomnie est l’un de ces effets indésirables que rencontrent généralement les personnes lorsqu’on arrête de fumer. Alors que pour un bon équilibre de vie, une meilleure productivité au travail ou une bonne santé, le sommeil est nécessaire. Il est donc primordial de trouver une solution à l’insomnie après le sevrage tabagique.

Comment l’arrêt de la nicotine entraîne-t-il l’insomnie ?

Lorsqu’une personne décide d’arrêter de fumer, son organisme subit de nombreux changements dû au manque. L’organisme étant habitué à une dose journalière de nicotine, le sevrage va entraîner de multiples réactions chez une personne. Ces réactions vont du stress, de la nervosité, de l’irritabilité, de la perte d’appétit, de la prise de poids à l’insomnie. 

L’insomnie pendant un sevrage tabagique peut durer en moyenne jusqu’à trois semaines et beaucoup plus chez certains individus. Il est le résultat du manque de nicotine que l’organisme n’arrive pas à gérer. Ainsi, on observe, des troubles du sommeil chez une personne en sevrage tabagique. Lorsqu’aucune solution n’est trouvée pour en venir à bout ou pour gérer tout ce choc, il n’est pas rare de voir des personnes replonger après de nombreux efforts.

Il existe de nombreux moyens pour combattre l’insomnie au cours d’un sevrage de la nicotine. Ces méthodes vont de la relaxation au contrôle de l’alimentation quotidienne. Comment combattre alors l’insomnie quand on est en sevrage tabagique ?

Quelques astuces pour un meilleur sommeil quand on arrête de fumer

Arrêter la nicotine, c’est déjà à la base un choix pas très facile et quand en plus des autres symptômes du manque, il y a l’insomnie à gérer, les choses deviennent un peu plus difficiles. Cependant, vous pouvez avec un peu de travail avoir un sommeil apaisé. Voilà quelques astuces qui pourront vous aider.

Si vous n’avez pas une activité physique régulière que vous pratiquez, c’est le moment de commencer par envisager cela. Le sport aide beaucoup pendant le sevrage tabagique. Évitez les produits excitants comme le café, l’alcool les soirs est très conseillé pour arriver à dormir le mieux possible en cette période.

Adoptez un certain rythme régulier de sommeil. C’est-à -dire, dormir à des heures plus ou moins régulières.  Arrêter les grasses matinées, les siestes de midi  afin de permettre à l’organisme de retrouver un bon niveau de sommeil les soirs. Il est conseillé lorsqu’on est face à des troubles du sommeil à l’arrêt de la nicotine de manger peu et équilibré au dîner. Tout abus pouvant être un frein au sommeil paisible. Aussi, une douche avant d’aller au lit serait idéale pour un meilleur sommeil. Il est également recommandé de réguler la température (16 à 18°C est idéal) du cadre de vie en soirée.

Les techniques de relaxation comme la méditation ou la marche sont aussi d’excellents moyens pour gérer l’insomnie pendant un sevrage tabagique. Enfin si vous vous sentez perdus au milieu de tout ça et que vous ne savez pas comment vous y prendre, le recours à l’aide d’un tabacologue peut être bénéfique et surtout très conseillé. D’autant plus que le spécialiste est plus habilité pour vous prodiguer les conseils et astuces nécessaires pouvant vous aider à atteindre votre objectif. Ainsi, plusieurs astuces existent pour remédier à l’insomnie lorsqu’on arrête de fumer.

Anne, Docteur en pharmacie:

« Vous allez découvrir une méthode 100 % naturelle et surtout très efficace qui peut vous permettre d’arrêter de fumer »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud