Grand-Mère 2

Arrêter de fumer: nos recettes de grand-mère

Arrêter de fumer est une décision courageuse qui nécessite une grande motivation. Ainsi, plusieurs méthodes naturelles peuvent vous aider à accomplir cet exploit. Pour y parvenir, découvrez ici comment peut-on arrêter de fumer avec recettes de grand-mère.

Utiliser un cocktail d’huiles essentielles

Pour arrêter de fumer avec recettes de grand-mère, nous vous recommandons l’utilisation de quelques huiles essentielles. Elles sont reconnues pour leur qualité curative pouvant vous aider à arrêter de fumer. Une des recettes est l’utilisation de l’huile de Marjolaine à Coquilles, d’Angélique, de Verveine Exotique, d’Eucalyptus Radiata.

En effet, il est possible de faire un mélange de quelques gouttes de chacune de ces huiles essentielles. Disposez-les dans un flacon, refermez ensuite hermétiquement. Il faut ensuite secouer le flacon afin que le mélange devienne homogène. Pour son utilisation, il suffit d’en appliquer quelques gouttes sur le dos du poignet et à inhaler dès que l’envie de fumer se fait sentir.

La phytothérapie, le pouvoir des plantes

Pour arrêter de fumer avec recettes de grand-mère, la phytothérapie s’avère nécessaire. Elle consiste à traiter les maladies par les plantes ou leurs extraits. Elle vous permet d’utiliser le pouvoir des plantes pour arrêter de fumer. Parmi ces plantes, nous avons : la valériane, le kuzu, le millepertuis, l’ortie, etc. En effet, l’utilisation d’une plante ou d’un ensemble de plantes constitue un des remèdes pour arrêter de fumer avec recettes de grand-mère.

Concernant la valériane, elle aide à traiter les symptômes du sevrage, en particulier l’anxiété. En effet, son action porte directement sur les neurones en réduisant la fatigue et en favorisant un meilleur sommeil. Pour l’utiliser, il faut laisser un morceau de sa racine infusée dans une eau bouillante remplie à moitié dans un verre d’eau pendant 5 à 10 minutes. Consommez la décoction à petite gorgée plusieurs fois dans la journée, de préférence le soir, car elle est sédative.

Le kuzu ou kudzu, pour sa part, permet d’atténuer l’accoutumance grâce à certains de ses principes actifs. Ses racines permettent également de lutter contre les acouphènes et les vertiges et est utilisé principalement en médecine traditionnelle chinoise pour désintoxiquer le corps. Une consommation journalière de 1 à 2 grammes de sa poudre sous forme de gélule avant de se restaurer suffit pour arrêter de fumer avec recette de grand-mère.

Le millepertuis est utilisé pour traiter les dépressions légères et modérées. Il permet de stimuler la production de sérotonine, de noradrénaline et de dopamine grâce à ses principes actifs qui contiennent notamment le flavonoïde. Ainsi, cette plante aide à arrêter de fumer avec recette de grand-mère dans des délais très brefs. Il suffit seulement d’en faire une tisane.

Quant à l’ortie, elle est une plante naturellement riche en vitamines A, B et C et en minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium, le potassium et le phosphore. Les feuilles d’Orties sont connues pour être drainantes et équilibrantes. Elles peuvent être infusées pour être consommées en tisane.

Arrêter de fumer avec recettes de grand-mère vous aide à limiter la dépendance, à dégrader votre goût au tabac, à ralentir vos envies, et à purifier votre organisme des toxines.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud